Bettina Rheims
Bettina Rheims, par Bettina Rheims, 2004

Bettina Rheims, née le 18 décembre 1952 à Neuilly-sur-Seine, place la question de la féminité au cœur de son œuvre. Elle explore tout particulièrement la sexualité féminine et commence par tirer le portrait de prostituées rencontrées au hasard de ses promenades dans Paris.

Rheims travaille en tant que mannequin avant de se tourner vers la photographie en 1978. Ses premières séries intitulées Portraits (1981) représentent des artistes de strip-tease et des acrobates posant dans son studio. En 1990, elle photographie de jeunes androgynes pour sa série Amants Modernes.

Elle collabore avec le romancier Serge Bramly sur plusieurs projets, dont le livre Chambre Close, publié en 1992 et qui accompagne le récit fictif de Monsieur X avec des photographies de femmes posant dans des chambres d’hôtels réalisées par Rheims.

Bettina Rheimsse saisit des stéréotypes qui dominent la représentation des femmes, les déstabilise, les détourne et, pour finir, les détruit. Elle n’invente pas des icônes, comme on dit aujourd’hui, mais célèbre des êtres réels

Sa série I.N.R.I. (1998), une autre collaboration avec Bramly, est un récit biblique illustré par des mannequins de mode. Bettina Rheims photographie la mode et les célébrités pour des magazines et des journaux comme Elle, L’Officiel et Marie Claire ; elle tourne également des campagnes pour Chanel et Lancôme, entre autres. En 1994, elle reçoit le Grand Prix de la Photographie de la Ville de Paris. Son travail est exposé au musée de l´Elysée à Lausanne, au musée d´Art Moderne de la Ville de Paris et au Städel Museum de Francfort.

Elle vit et travaille actuellement à Paris.