karl lagerfeldNé à Hambourg, en Allemagne, Karl Lagerfeld grandit au sein d’une famille bourgeoise. Son père, d’origine suédoise, est un représentant de commerce qui fait fortune grâce à l’importation de lait concentré. En 1949, c’est la révélation : sa mère l’emmène assister à un défilé Dior, à Paris. Il découvre alors les jupes corolles, les robes bustiers et les tissus fleuris de Christian Dior. Le jeune Karl Lagerfeld décide alors de devenir couturier.

En 1954, il remporte le concours organisé par le Secrétariat international de la laine, dans la catégorie « manteau ». Très vite, de grandes maisons de couture lui ouvrent leurs portes. Il commence sa carrière en 1955 chez Pierre Balmain, avant de rejoindre en 1959 la maison du couturier Jean Patou. En 1963, il innove en créant la première ligne de prêt-à-porter et d’accessoires de la maison Chloé. En 1965, il démarre sa collaboration incroyablement longue, jusqu’à sa mort, avec la maison italienne « Fendi » dont il a créé le logo et plusieurs manteaux de fourrure, emblème de la marque.

C’est en 1982 qu’il prend les commandes d’une marque française patrimoniale à laquelle son nom restera associé pour toujours, Chanel. Sa mission : dépoussiérer et moderniser cette institution française qui, avec ses tailleurs en tweed et ses colliers de perles, s’est beaucoup embourgeoisée. Photographe, il signe également plusieurs campagnes de publicité pour la marque sur laquelle il a régné seul pendant 37 ans et qui, sous son égide, est devenu l’un des empires les plus rentables de la mode. Il meurt le 19 février 2019, à Paris.